Nouvel essai sur la résistance variétale et les traitements fongicides

L'entreprise de sélection de semences Strube a procédé en 2018 à un test Cercospora beticola Sacc. dans le cadre d'un projet commun avec la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL de Zollikofen, Suisse, le Centre betteravier suisse ainsi que la maison Stähler. L'étude a porté sur les maladies, le rendement et la qualité de quatre variétés de betteraves sucrières à différents niveaux de tolérance aux attaques de la Cercosporiose, en combinaison avec trois intensités d'attaques. L’essai a eu lieu sur des parcelles suisses fortement sollicitées.


Les taches de la Cercosporiose sur les limbes signalent la maladie la plus importante en Suisse et dans bien des régions betteravières d'Europe. Même les traitements fongicides les plus intenses n'offrent aucune protection suffisante, ce qui peut mener à une baisse des rendements en sucre nets, pouvant causer des pertes allant jusqu'à 40%. L'objectif du projet commun était de voir si les variétés de betteraves sucrières présentant une tolérance élevée envers la Cercosporiose contribuaient essentiellement à la sécurisation du rendement et à la réalisation du potentiel de la parcelle.

Les résultats de l’essai montrent que la variante fongicide offrant la plus haute protection sur toutes les variétés éprouvées a garanti une foliation saine jusqu'à la récolte ainsi qu'un rendement en sucre brut élevé. Au contraire, avec une variante standard de fongicide, il n'a pas été possible d'atteindre la protection souhaitée, ce qui a été confirmé par des rendements en sucre nets clairement inférieurs. La cause pourrait en être le shifting des populations de Cercosporiose en rapport aux triazoles employés.

Le potentiel de rendement spécifique à la parcelle n'est réalisable qu'en combinaison avec des variétés tolérantes et des applications fongicides ciblées. A ce titre, il convient de nommer explicitement les exigences posées aux acteurs concernés: élévation de la tolérance des variétés (sélection), fongicides efficaces (industrie phytosanitaire), optimisation des mesures de culture (agriculteurs et assistance) et conditions cadres fiables à long terme (politique).

Les variétés testées

Pour l’essai on a requis les variétés tesla (en 2ème année de test), hannibal et strauss (toutes de Strube D&S Sàrl) ainsi qu'une varièté standard de la concurrence. Les résultats du test montrent que la variété tesla présentait clairement moins d'attaques avec toutes les variantes de fongicides sur les deux sites que les variétés hannibal et strauss. Dans cette conjecture donc, tesla a atteint le rendement net le plus élevé en sucre.

Il en résulte que, outre son léger avantage en rendement dû à sa haute tolérance envers la Cercosporiose, tesla permettrait une stratégie fongicide aux coûts moins élevés. Un inoculum primaire nettement réduit est également envisageable pour l’ensemble de la rotation des cultures grâce à la haute tolérance. Ceci à son tour pourrait mener à une baisse générale de la poussée de la Cercosporiose dans la surface arable.

Dans l'ensemble, tesla offre un avantage particulier à tous les sites fortement ou très fortement atteints par la Cercosporiose.

Feuilles de betteraves infestées par le Cercospora.
Feuilles de betteraves infestées par le Cercospora.
Source: Strube D&S GmbH

Médiathèque

Strube Broschüren

Brochures

Informations importantes sur Strube, nos produits, nos services.

Strube Bilder

Images

Téléchargez ici une sélection de photos.

Strube Videos

Portail vidéos

Découvrez le monde de Strube.